Voilà 25 ans que je cherche des alternatives à la violence et des moyens de promouvoir le bien-être. Ces dernières années, mes recherches en analyse existentielle, selon l’orientation de Viktor Frankl, créateur de la logothérapie, m’ont amené à centrer ma pratique professionnelle sur la recherche de sens comme le moyen de prévenir les violences et promouvoir le bien-être.

Mon parcours académiques, mes expériences professionnelles m’ont amené à explorer les domaines de la philosophie, de la spiritualité, de la médiation et dernièrement de l’analyse existentielle. Enrichi et transformé par ces idées et ces vécus j’ai acquis un certain nombre de convictions et davantage de questions encore. En 2000 la Télévision suisse romande a illustré certains aspects de mon travail alors que j'étais au service de MIR romand sous le titre "l'offensive non-violente" que vous pouvez visionner sur ma page facebook.

Je comprends l’être humain comme :

  • Attiré par ce qui a du sens, de l’importance, de la signifiance et pas seulement poussé par le plaisir et le pouvoir.
  • Capable d’aller au-delà de ce qui le conditionne, car il n’est pas déterminé que par son environnement, son psychisme, son corps et sa souffrance.
  • Capable d’aller au-delà de ce qui le fait souffrir en faisant preuve de résilience.
  • Celui qui fait des choix, preuve de sa liberté et aussi celui qui répond de ses choix, preuve de sa responsabilité.
  • Unique, et par là même inestimable et donc son projet de vie l’est aussi. Chaque personne est donc irremplaçable dans ce qu’elle a à offrir au monde.
  • En devenir et pas seulement limité à ce qu’il montre de lui. Il est un être de potentialité.
  • Marqué par sa finitude et donc chaque opportunité est une possibilité unique de vivre pleinement le sens de sa vie.

Juan Ballesteros, mars 2017

Formation en Logothérapie en cours

Master Européen en Médiation

Post-graduat en médiation

Diplôme en théologie.

Membre de  la Société Suisse de Logothérapie et d'Analyse Existentielle www.sgle.ch